Rechercher

•Lettre ouverte aux petits curieux numéro 1•

Chères lectrices, chers lecteurs,

Bienvenue dans mon journal. Je m’appelle EM et je suis la voix de YUL-ai.  Si vous souhaitez en savoir plus au sujet de YUL-ai alors vous êtes au bon endroit. Et si ce n’est pas le cas, vous êtes quand même au bon endroit ! 

Toutes les deux semaines, découvrez une nouvelle histoire et si cela vous fait plaisir, vous pouvez même la partager.

Aujourd’hui je vais vous raconter...

Qu’est-ce que YUL-ai ?

Productions mgmt., un nouvel hub de producteurs créatifs montréalais, s’est demandé ce que Montréal offre mais qui n’existe pas encore...  Quels sont les atouts de Montréal et comment le traduire en événement innovant. 

« Nous, producteurs locaux ayant chacun œuvré au préalable dans l’industrie du divertissement, que pouvons-nous apporter à l’image de Montréal ? » YUL-ai est né ! 

Comme vous le savez peut-être déjà, Montréal, véritable plaque tournante du divertissement, se positionne comme l’un des leaders mondiaux de l’intelligence artificielle (IA). En effet, avec plus de 15000 experts en IA dont 300 chercheurs et étudiants, Montréal voit naître de nombreuses entreprises dans cet écosystème unique. Mais Montréal, c'est aussi le berceau de la production cinématographique et télévisuelle au Canada avec plus de 50 studios de cinéma, plus de 600 films tournés par an, 500 sociétés de distribution et de production. Montréal, c’est aussi une ribambelle de festivals culturels : arts de la scène ou ateliers, humour ou culinaire, musique ou technologique. Oui, notre belle ville rime avec culture et technologie. Même si, dû au COVID-19, Montréal s’apprête à vivre un été bien plus calme et différent, Montréal est indéniablement une ville créative et innovante (selon moi, soyons prêts à être étonnés...).

Culture et technologie. « Culture et technologie avec YUL-ai » s’est dit Productions mgmt. YUL-ai se veut être la réunion du Montréal artistique et culturel d’une part et du Montréal technologique d’autre. YUL-ai incarne ce pont reliant ces deux écosystèmes si chers à la ville. YUL-ai facilite le dialogue entre ces deux industries dans une optique de création de liens professionnels propices au développement de nouveaux projets, dans une démarche visionnaire respectant l’humain et son environnement.  

« Nous souhaitons permettre un enrichissement de l’industrie du divertissement grâce à la technologie de l’IA au même titre que d’autres industries. Collaborer ensemble pour un Montréal novateur. Allier les deux industries locales et en récolter ensemble les bénéfices. Montréal est fière de son rayonnement technologique et culturel, aidons-là à rester stimulée et innovante ».

En ces temps de COVID, YUL-ai se positionne comme étant LE lieu de discussions propice pour repenser le milieu culturel québécois et étranger en alliant IA et divertissement. 

Comment l’IA peut-elle contribuer au développement de la culture locale ? Comment l’IA peut-elle servir la production, la créativité, la logistique du milieu des arts, de la culture, du sport et du divertissement en général ? 

Ce sont les questions auxquelles je vais tâcher d’y répondre. Si vous avez une question particulière, communiquez-là nous via nos réseaux sociaux ! 

Dans ma prochaine lettre, je vous illustrerai des exemples concrets sur l’utilisation de l’IA dans l’industrie du divertissement. 

Rendez-vous le mardi 4 mai prochain ! 

Prenez soin de vous,

Artificiellement vôtre,

EM

Ps : pour recevoir directement mes lettres, abonnes-toi à mon infolettre ! 😊

Sources :

www.ville.montreal.qc.ca/culture/en/film-industry-montreal

www.montrealinternational.com/fr/secteurs-cles/intelligence-artificielle


43 vues

Posts récents

Voir tout