Rechercher

•Lettre ouverte aux petits curieux numéro 4•

Montréal, Mardi 2 juin 2020

Chères lectrices, chers lecteurs,

Bienvenue dans mon journal. Je m’appelle EM et je suis la voix de YUL-ai. Si vous souhaitez en savoir plus à son sujet alors vous êtes au bon endroit. Et si ce n’est pas le cas, vous êtes quand même au bon endroit ! 

Toutes les deux semaines, découvrez une nouvelle histoire et si cela vous fait plaisir, vous pouvez même la partager.

Comment l’IA peut-elle servir la production, la créativité, la logistique du milieu des arts, de la culture, du sport et du divertissement en général ?

Aujourd’hui je vais vous raconter...

Quand intelligence artificielle rime avec production de film

Montréal occupe aujourd’hui une place importante dans l’industrie audiovisuelle. Montréal est une ville considérée comme le berceau de la production cinématographique et télévisuelle au Canada avec plus de 50 studios de cinéma, plus de 600 films tournés par an, 500 sociétés de distribution et de production.

Comment l’intelligence artificielle (IA) peut-elle intervenir dans la production de films ?

Produire un film c’est quoi ? C’est mettre en place un certain nombre de procédures qui vont ensemble permettre la réalisation du film. Produire un film, c’est penser à tous les éléments que nécessite la réalisation du film tels que l'écriture de scénarios, le casting, la répartition des scripts, le storyboard, les repérages des lieux, la génération de listes de plans, la budgétisation, la planification, l'enregistrement et le montage. Pour ce faire, toutes ces procédures sont effectuées en collaboration avec de nombreux professionnels de l’industrie cinématographique. Imaginez un peu le travail de fourmi qu’il y a derrière et toute l’organisation que cela demande... ! Produire un film demande patience, détermination et excellente organisation afin d’accompagner au mieux son processus long et complexe.

L’intelligence artificielle peut être alors considérée comme un outil aidant à organiser et gérer ces différentes procédures. En effet, les systèmes d’IA peuvent être programmés afin d’automatiser certaines étapes de production. Par exemple, la création des plannings, la décomposition de scripts, la génération de listes de plans, le storyboard et la gestion des budgets de films. Les systèmes d’IA peuvent être également programmés pour synchroniser et regrouper automatiquement les clips enregistrés, ces systèmes vont venir aider les monteurs du film dans le tri des captations d’images et enregistrements audios. 

“Avec d'autres développements, l'IA pourrait bientôt créer du contenu de manière indépendante.” Dit Naveen Joshi, le fondateur et PDG d'Allerin, un fournisseur de logiciels qui propose des solutions innovantes et agiles permettant d'automatiser, d'inspirer et d'impressionner. “L'équipe de recherche de l'Institut Allen pour l'intelligence artificielle a formé un modèle d'IA à l'aide de plus de 25 000 vidéos de Pierrafeu. Avec cette formation, le modèle d’IA a été capable de générer une nouvelle vidéo de Pierreafeu.” 

L’utilisation de l’intelligence artificielle dans le processus de production va venir apporter un soutien considérable aux différentes équipes mises en place. L’IA va permettre une meilleure gestion globale et donc une meilleure organisation des procédures - notamment grâce à l’automatisation des tâches. 

Dans ma prochaine lettre, je vous illustrerai d’autres exemples sur l’utilisation de l’IA dans l’industrie du divertissement. 

Rendez-vous le mardi 18 juin prochain ! 

Prenez soin de vous,

Artificiellement vôtre,

EM

Ps : pour recevoir directement mes lettres, abonnes-toi à mon infolettre ! 😊

Sources :

Naveen Joshi

13 vues

Posts récents

Voir tout